Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lofoten Islands

Publié le par Alain Bourguignon

Chers lecteurs (s'il en reste !)

Après une longue absence sur le blog, je suis de retour pour quelques derniers articles. Plus verdoyants ! Nous sommes de retour en Norvège. Nous avons quitté le Spitz le 10 septembre à midi, en hâte, pour éviter les vents houleux d'une dépression qui se dirigigeait dangereusement vers notre route. On a été pas mal ralenti au début par une mer agitée, puis on a repris un peu de vitesse, et on est passé juste à temps, en trois jours de navigation. Comme je n'avais plus la compagnie de Lucho pour faire le quart, je l'ai fait avec Benito de 8 à 12 (il a vu que j'étais bien crevé ces derniers temps, alors il m'a épargné les quarts bien décalquants, bien lui en aie pris). Dim et Aline ont fait le 12 à 4, et Chef et Quentin le 4 à 8. C'était une traversée moins pire que celle de l'année dernière, mais elle était toutefois bien désagréable, je commençais à être barbouillé à la fin.

On est donc arrivé à Tromsø le 13 en début d'aprem. On y a vidé nos huiles usées, souté du fuel, fait quelques courses. Mais comme le fromage que Flo avait commandé ne pouvait être livré que le lendemain, on a passé la nuit à quai, avec passage obligatoire au bar... forcément. Et on est reparti tranquilou le lendemain en début d'aprem. On a dormi au mouillage, puis on a repris la route en début d'aprem également, après un bon gros nettoyage extérieur du bateau. Et on est arrivé à Svolvær le 15 en fin d'aprem. Ca m'a fait un bien fou de revoir Svolvær ! La ville en elle-même n'a rien de fantastique, mais tout est verdoyant, il y a la mer et plein de petites îles, et tout est entouré de montagnes - plus le grand soleil qu'on y a trouvé. Arthur est arrivé le 16 en fin de journée... avec mes nouvelles chaussures pointues brillantes ! Les anciennes avaient des trous, ça commençait à jurer. On a été bien occupé pendant cette escale à Svolvær, mine de rien, jusqu'à l'arrivée des passagers. Mais au moins on était à quai, en pleine civilisation, avec possibilité de se faire des petites balades matin, midi et soir, d'aller chercher du pain frais et du jus d'orange pour le petit déj... C'était requinquant. Bon, on a eu un petit problème de plomberie à la fin, on a du couper toute l'eau pour réparer et prendre nos douches aux sanitaires du quai, et la réparation a eu de nouveaux problèmes... inquiétant car l'arrivée des passagers approchait.

Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands

Benoit est reparti le 19 avant l'aube, et le groupe est arrivé le soir ; deux premiers pax à 18h, le reste à 21h. Un groupe de randonneurs signé Saint-Gervais, guidé par Pascal Chappeland, comme l'année dernière, et Eric . Un super bon groupe, tous se connaissant déjà, ce qui a donné une très bonne ambiance. On est resté à quai pour la nuit.

Le premier jour, on a pris la mer vers l'est, pas longtemps, pour déposer les passagers à Brettesnes, sur l'île de Storemolla. De là, ils ont fait une rando de plusieurs heures sur l'île, et nous ont retrouvé dans l'aprem' dans la petite bourgade d'Ulvågen où nous avions pris le mini quai. C'était le début de la croisière promenade, pour ma part. Une petite avec Chef pour se mettre en jambes et ramasser deux trois champis pour le repas, une autre en début d'aprem pour choper un petit point de vue avant le retour des passagers, une petite baignade (de 20 secondes) pour la forme, et une dernière balade avant l'apéro. Journée bien remplie !

Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands

Le deuxième jour, on a appareillé de bon matin pour nous rendre au Trollfjord, un peu plus au nord. Avec au programme une grosse rando que je ne voulais surtout pas louper. Je me suis dépêché de faire les cabines, et je suis parti rattraper les passagers. Laissant derrière moi les collègues à leur belle journée de piquage et de peinture en extérieur ! J'ai fini par rattraper les pax, en train de peiner dans une descente, j'ai marché avec eux pendant un bout, puis j'ai fini par les laisser derrière, car ils étaient partis pour y rester jusqu'au crépuscule ! J'ai fait le reste à moitié en courant, ça défoule, je suis monté au sommet puis redescendu au bateau. Une magnifique rando, bien que boueuse ! Le soir, quand les passagers ont fini par redescendre à leur tour, après le passage de l'Hurtigruten dans le Trollfjord, on a navigué jusqu'à Henningsvær, la "Venise du Nord", pour y passer la nuit. Bon, on est quand même loin de la vraie Venise... mais ça reste un petit village sympathique.

Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands

Le troisième jour, on a commencé avec un beau lever de soleil à Henningsvær. On a ensuite taillé notre route jusqu'à Nusfjord, qui est je crois mon coin préféré des Lofoten. On a largué nos passagers en fin de matinée pour une balade le long des trois lacs. Et j'ai passé le gros de ma journée à vagabonder dans les alentours, au phare, à me percher sur un rocher... Vraiment un chouette endroit, avec des centaines de balades possibles et imaginables. L'écovillage, je le veux à Nusfjord ! Le soir, après dîner, on est parti, Dim, Flo, Aline, Quentin et moi, nous allumer un feu au bord d'un des lacs, pour y boire une mousse et manger des bananes au chocolat... C'était sympa comme tout, et c'est à refaire !

Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands

Le quatrième jour, je me suis levé un peu plus tôt pour essayer de regarder le lever de soleil depuis une colline. C'était de toute beauté, mais j'étais un peu en avance, et il y avait un peu une montagne à l'endroit où il était censé se lever. On a quitté Nusfjord aux aurores, et le soleil s'est montré et a fait flamboyer le village et les montagnes alentour. On a alors navigué jusqu'à Væroy, l'île tout à la pointe sud-ouest des Lofoten. Les passagers sont montés, pour la majorité, sur la crête de l'île, où apparemment il y a une vue de ouf. La semaine prochaine, il faudra qu'on se la fasse ! Après ça on est revenu sur nos pas, et on a passé la soirée et la nuit au quai de Reine. Là où j'avais vu mes premières aurores l'année dernière. J'ai guêté, mais cette fois il n'y avait rien, le ciel ne s'est pas découvert.

Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands

Le cinquième jour, la pluie a fini par se pointer. Il fallait bien que ça arrive. On est resté au quai de Reine toute la matinée, en attendant que le temps s'améliore, et les passagers en ont profité pour se balader jusqu'en ville - il y a une petite trotte jusqu'au centre. En fin de matinée, le soleil a montré le bout de son nez, aussi sommes-nous passé sous le pont de Reine pour nous rendre à l'intérieur, dans la baie de Kjerkfjorden. Malheureusement on n'a pas pu mouiller à cause d'un cable sous-marin, alors on est parti dans la baie d'à côté, le Bunesfjorden, où les passagers ont fait une petite balade tranquilou jusqu'à un petit col menant à une petite plage. Et après les avoir laissé pêcher (un malheureux poisson) pendant une heure, on est retourné à Reine pour reprendre le quai.

Lofoten Islands
Lofoten Islands
Lofoten Islands

Et le dernier jour... était celui du sale temps. De la pluie, du vent, peu de motivation pour de la rando ! On est resté à quai un petit moment, le temps de faire visiter la machine aux passagers, et de permettre à Flo de faire sa cuisine au calme. Puis on a mis les voiles vers Svolvaer... et on s'est un poil fait démonter la gueule. Pendant quatre heures. On est revenu à notre point de départ, mais il y avait un bateau sur le bout de quai qu'on avait réservé... personne à bord, et le port devait être à la sieste. Du coup on en a pris un autre. Et on est revenu en fin d'aprem, après que ces gentils messieurs aient pris le temps de finir leur dîner... Ah, les Norvégiens.

Bisous, chers lecteurs !

Commenter cet article

AIRIAU 29/09/2016 22:46

bonjour Alain
merci infiniment pour cet article sur les Lofoten, cela fait un an que nous y étions et nous revivons tout cela comme si c'était hier , grace à toi! super photos comme d'habitude, ça doit être héréditaire...mais d'où vient donc cette passion pour le Picon?? que c'est étrange :-)!!
à +
Marc

Alain Bourguignon 01/10/2016 15:51

Merci ! :-) Je vous en prie, c'est un plaisir pour moi aussi de revivre tous ces paysages, et d'en partager les photos. A noter qu'il reste, me semble-t-il, deux places pour la descente jusqu'à Bergen ! ;-) Le Picon, c'est une histoire d'amour, commune à plusieurs membres de la famille... c'est sacré. A bientôt !

poulain veronique 26/09/2016 19:50

Juste MERCI de partager ces belles photos et les commentaires

po 26/09/2016 18:14

La petite maison rouge au bord de l'eau avec la montagne derrière, voilà ma future maison! Si elle est à Nufsjord c'est un signe!
Pas de photo de la baignade? Pour la prochaine j'veux voir ça pour le croire...
Toi tu cours en rando bibiche, à La Réunion le trail te plaira!
Pour les chaussures fichues, c etait celle que t as acheté à Troyes??
Tes collègues ont l'air cool, en tout cas ils ont de la chan ce de t'avoir parmis eux.
Des bisous.

Alain Bourguignon 01/10/2016 17:02

Si c'est celle que je pense, elle est à Ulvagen et non à Nusfjord... Mais Ulvagen c'est tout aussi bien pour un écovillage, au pire on en fait plusieurs ! ;-)
J'ai hate de sillonner les treks de la Réunion.
Les chaussures, non, c'en étaient des nouvelles, celles de Troyes sont H.S. depuis bien longtemps ! La moquette, ça use les souliers...
Et oui, l'équipe est top ; je ne sais pas si ils ont de la chance, en tout cas moi j'en ai d'etre parmi eux !
Bisous bisous, à tout bientot dans ton pays chaud :-)

Alain Bourguignon 26/09/2016 15:22

Merci mes fidèles ! :-D
Bon par contre va sérieusement falloir qu'on m'apprenne à traiter les images, parce que l'application samsung elle fait un peu des dégâts... ^^
Bises !

Pascal Bourguignon 26/09/2016 14:49

géniales ces photos sur fond d'automne !
2 lecteurs avec moi ! :p