Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lofotpils

Publié le par Alain Bourguignon

Chers lecteurs,

Je commencerai ce nouvel article par une petite citation, un extrait de la sagesse dimitrienne (choisie aléatoirement parmi toutes celles qui sont affichées dans les toilettes de l'équipage) : "Y a des trucs beaux, et y a d'autres trucs tu vois, ils sont tellement moches qu'ils sont beaux !" Dimitri, un grand philosophe.

Lofotpils

Nous avons cette saison eu une seconde croisière dans l'archipel des Lofoten. A la base était prévu un programme yoga-randonnée, mais la croisière a peiné à se remplir, et le côté yoga a finalement été mis un peu en retrait. De toute façon, cela faisait un an que l'équipage me promettait la réalisation d'une planche à clous pour l'occasion, pour impressionner les yogis, mais ils n'ont pas tenu parole. C'est mieux ainsi. On a reçu un groupe de dix personnes, incluant une passagère suisse étant venue à bord pour l'un des premiers tours baleines au début de l'année, ainsi que les beaux-parents d'Arthur, qui étaient également déjà venus à bord, l'année dernière au cours de la descente de Svolvaer jusqu'à Bergen. Autant dire que le capitaine s'est comporté comme un parfait petit gendre, toujours aux petits soins ! Tel un ange gardien missionné de la protection des beaux-parents, selon les termes utilisés. On est fier de toi, capitaine ! Le groupe était guidé par Jacques Prat, pratiquant yoga et méditation, un habitué du bateau mais que je rencontrais pour la première fois.

Lofotpils

Le premier jour, on a suivi le même programme que la semaine précédente : à savoir, dépose des pax à Brettesnes sur l'île de Storemolla, et on les a attendus à quai à Ulvagen. Avec toutefois un petit imprévu cette fois : une passagère s'est foulé la cheville aux deux tiers de la rando, et il a fallu venir la chercher en zodiac. Mais rien de bien méchant, elle a juste passé le reste de la croisière en mode relax. Il a plu un petit peu, je suis parti me défouler avec un footing le long de la route, les passagers ayant du mal à sortir de table, ça ressemblait à un dimanche après-midi... brrrr. Puis à 17h, on a fait demi-tour, retour à Svolvaer pour les bagages. Ca fait une drôle d'impression, comme si le périple se terminait au bout d'un jour. Mais non ! On a passé la nuit à quai, et on a eu, enfin, nos premières aurores boréales ! Bon, pas les plus extraordinaires, mais des aurores tout de même. On est sortis les voir, c'était une belle nuit.

Lofotpils

Le deuxième jour, on a refait la même route en Popol, on a navigué jusqu'au Trollfjord. Le temps était plutôt pluvieux. Tous les passagers sauf trois sont partis en milieu de matinée, pour une balade jusqu'au petit refuge - je leur avait pronostiqué 3h aller-retour en essayant d'être large, au final ils ont dû en mettre 5... oups. Les trois autres passagères, après avoir passé l'aspirateur dans le salon (oui, oui !), sont parties avec Arthur en zodiac, pour explorer les profondeurs des fjords alentour. On ignore ce qui s'est passé ensuite, mais les trois dames sont revenues ravies ! On a récupéré le reste de la troupe, puis on a navigué jusqu'à Heningsvaer où nous avons passé la nuit. De nouveau, nous avons eu de belles aurores boréales ! Je ne les ai pas en photo, c'est dommage, elles étaient rosées... de toute beauté.

Lofotpils
La Venise du Nord

La Venise du Nord

Lofotpils

Le troisième jour, on est resté la matinée à quai à Heningsvaer, les passagers se sont promenés en ville, ont fait des emplettes. Puis on a repris notre route, sur une mer assez houleuse, jusqu'à Nusfjord, à deux heures et demi de nav'. On m'a réveillé de ma sieste pour m'envoyer lamaner sur le quai. Puis on a nourri nos passagers, qui sont ensuite partis en compagnie d'Arthur pour une balade le long des lacs. Je me suis hâté de faire le ménage, et suis parti à mon tour. J'ai vagabondé sur les collines au milieu des lacs, puis je suis pour retrouver les pax ; et je suis remonté sur les collines en face, où j'ai retrouvé Chef qui vadrouillait lui aussi. On a grimpé encore un peu plus haut, pour avoir un magnifique point de vue, et on est redescendu à moitié en courant... pour arriver pile poil en même temps que les pax. Et là, ce fut au tour des trois grouillots de prendre l'air et la mousse, après une dure journée de labeur. Le soir, on s'est tous (asociaux non compris ;-) ) fait payer l'apéro par les pax, c'était bien sympa. Mais ce soir là, il n'y a pas eu d'aurores.

En attendant Popol et ses ficelles
En attendant Popol et ses ficelles

En attendant Popol et ses ficelles

Nusfjord
Nusfjord
Nusfjord
Nusfjord
Nusfjord
Nusfjord
Nusfjord
Nusfjord

Nusfjord

Que voyez-vous ?

Que voyez-vous ?

Victorieux
Victorieux

Victorieux

Le quatrième jour, était un jour pluvieux. On est resté à Nusfjord. Les pax ont attendu la fin de la matinée pour partir en balade le long de la côte, pour profiter de l'éclaircie. En attendant, pendant que les trois grouillots se caillaient le cul dehors sous la pluie à récurer les zods, moi, au chaud à l'intérieur, j'ai délégué : deux passagères suisses m'ont fait le repassage des taies d'oreillers (et avec infiniment plus d'application que je ne le fais), tandis que deux autres passagères pliaient les housses de couettes ; elle est pas belle, la vie ? Bon, bien sûr je suis resté pour contrôler les travaux, et je leur ai mis du Neil Young pour que ça passe mieux. Merci mesdames ! Flo a eu moins de chance de son côté : après avoir préparé tout le repas du midi, il a appris que les passagers ne mangeraient qu'un sandwitch avant la balade, et une soupe en revenant, et il a du repréparer autre chose pour l'équipage ; et puis finalement une passagère est restée manger avec nous, mais il n'avait pas fait de burger pour elle... Bref, Chef était colère. L'aprem s'est déroulé un peu monotonement, les passagers allaient, venaient, mangeaient, discutaient à table, repartaient en zod, revenaient, et l'aprem était déjà fini.

Lofotpils
Lofotpils
Lofotpils
Lofotpils
Le Buff, c'est fantastique !

Le Buff, c'est fantastique !

Je vais maintenant bâcler la fin de cet article... car le temps me manque. Et pis comme dirait Yann, ce sera déjà très bien pour les gens qu'c'est ! Je plaisante, bien sûr. Nous avons passé les deux derniers jours dans le secteur de Reine et derrière, dans le Bunesfjorden. Le temps était assez pluvieux, mais les passagers sont quand même sortis un petit peu... Quand la fin de la croisière approche, il faut bien en profiter tant qu'on peut, pluie ou pas pluie !

Lofotpils
Lofotpils
Lofotpils

Nous sommes rentrés à Svolvær hier soir, où l'on a retrouvé nos chers amis Sam et Agnès, ainsi que Roxane, la zouz de Dim. Et ce soir on sera parti pour notre dernière croisière delà saison, de Svolvær jusqu'à Bergen ! Hervé, Justine, Didier, Anne-Laure, Yann, Perrine.... je penserai bien à vous pendant cette croisière. :-D La bise, chers lecteurs

Commenter cet article

Pascal 06/10/2016 22:38

Si tu commence tous tes articles par une citation tirée des chiottes, ça va pas être triste !

Alain Bourguignon 07/10/2016 09:32

On en a une spéciale sur les photographes pour le prochain ! ;-)