Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Back to Norway

Publié le

Nous voilà rentrés en Norvège ! Je dois avouer que je m'attendais à une semaine au goût de vacances, eh bien il en fut autrement. Nous avons commencé, le jour où les derniers passagers ont débarqué, par préparer le bateau pour la traversée. Ce qui consistait à vider tout le stock de vin en fond de cale pour le laisser dans un hangar à Longyearbyen (c'est quand même une mission), puis à tout saisir pour que rien ne se casse la figure pendant le trajet. Le soir même, nous étions partis.On avait en tout une soixantaine d'heures de navigation, la procédure c'est de diviser la journée en quarts, auxquels tout le monde à bord participe. Benoît, le Captain, était tout seul de 8h à 12h et de 20h à minuit, Flo et Dim étaient ensemble de 4 à 8 et 16 à 20, et pour ma part j'étais avec Luc de 12 à 16 et minuit à 4. On a gagné le quart de la nuit, et on a pu voir la différence énorme en trois jours et quelques degrés de latitude. La première nuit, on a eu les lueurs du couchers de soleil pendant tout le quart ; la deuxième, il faisait sombre, et la troisième, on a eu une nuit digne de ce nom.On a eu un petit peu de compagnie pendant cette traversée. Mes copains préférés restent les Fulmars, qui planent et planent encore sur les côtés du bateau, et qui rasent l'eau sans jamais mouiller une seule de leurs plumes : ils volent vraiment avec élégance. On a eu des Sternes aussi, qui sans doute allaient un peu plus au Sud que nous. Et des mouettes trydactiles, qui avec beaucoup de peine essayaient de se poser sur le sundeck qui balançait.Oui, qui balançait ! Car bien qu'on ait eu une mer étonnamment calme les 12 premières heures, au deuxième quart on a commencé à se prendre un bon roulis bien désagréable, qui ne nous a plus quitté jusqu'à la fin. Au début c'est marrant, mais très vite c'est assez fatiguant... Déjà l'alternance des quarts m'ont complètement saccagé mon rythme, mais avec ce roulis, je suis devenu un zombie. Veiller, manger, dormir, veiller, manger, manger, dormir, manger, veiller, dormir... sans avoir la motivation pour quoi que ce soit d'autre.Mais nous sommes arrivés vivants à Tromso, au bout de trois jours. Là, nous avons fait escale une journée et une nuit. On a revu Sofian, le matelot que Dim a relevé. Et on a aussi vu Isabelle, avec qui j'avais travaillé au Camp Arktika en Finlande, quatre ans plus tôt. C'était bien sympa !Puis nous sommes repartis pour une journée et demi de nav, plein Sud, jusqu'à Svolvaer. D'ici, nous partirons dans deux jours pour une croisière de randonneurs dans les Îles Lofoten. Qui devrait être pas mal ! En attendant, Véro me rejoint ce soir et reste pour toute la croisière ! :-)

Commenter cet article

po 06/09/2015 12:55

bonne croisière avec Véro bibiche*!

Pascal Bourguignon 06/09/2015 10:46

Hahhhhh le roulis, ça me rappelle le drake 4 jours durant, beuuuuurkkkkk !