Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dessine moi... un Bélouga !

Publié le

What a wonderful cruise !

Chers polops, cette semaine fut une merveilleuse semaine, de loin la meilleure des quatre que j'ai à mon actif ! Je m'en va donc de ce pas vous en raconter le pourquoi du comment, cré nom d'un p'tit bonhomme !

D'une part, et premièrement, cette croisière était la première des croisières estivales, de découverte de la faune et la flore du Spitzberg, tandis que se sont achevées les croisières hivernales de ski (il commence à manquer un peu de neige pour ça). Et ces séjours estivaux offrent, pour le steward que je suis, un rythme de travail beaucoup plus agréable : en général les passagers sortent une fois le matin et une fois l'aprem, ce qui rend mon temps de pause plus grand après le déjeuner. Et surtout, comme j'ai le temps de faire les cabines et le ménage pendant leur première sortie le matin, je peux parfois m'octroyer une balade avec eux l'aprem, si place il y a. Et ça fait un bien fou de pouvoir profiter du Spitz' plusieurs heures d'affilée !

Mais il y a toujours un dilemme, un choix qui n'est jamais facile... Quand le temps libre s'offre à nous, en même temps qu'une opportunité de sortie, on a toujours deux options : sortir, ou bien se reposer. Parfois, on est tellement claqué que tout ce qu'on demande, c'est une bonne sieste. Mais ça devient très vite un cercle vicieux, dans lequel on roupille tout le temps, et on a plus trop la volonté de mettre le nez dehors. Or, dans ces moments, une sortie apporte un regain d'énergie bien meilleur que la sieste. Il faut donc toujours peser les deux options, éprouver notre fatigue, faire au mieux. Mais en tout cas, quand on décide de sortir, on est toujours récompensé !

D'autre part, et deuxièmement, il y avait à bord une belle bande de gens fort sympathiques. Ont embarqué à la dernière escale la mère (Anne-Marie), la femme (Cristelle) et le fils (Victor, 6 ans) d'Arthur, le capitaine. Et croyez-moi, ces trois présences, féminines et infantile, sont plus que bienvenues quand on vit au sein d'un équipage comme celui-ci ! Un peu de douceur et de délicatesse, ce n'est pas de trop. Ha ha, les grouillots, comme on les appelle, c'est toute une histoire. Et Victor ! Une sacrée boule d'énergie, il nous fait bien rire. Toujours à vouloir travailler comme tout le monde, il passe son temps à me filer des coups de main. Un assistant de qualité, pour sûr ! Et puis, last but no least, il y avait à bord le couple de guides Agnès Brenière et Samuel Blanc, des pros du Svalbard, qu'ils sillonnent depuis plus de dix ans. Et des habitués du Polaris, où ils reviennent pour la quatrième saison. Et des photographes, en prime ! C'est de la gentillesse, de l'humilité et de la qualité en boîte ces deux là, on se marre bien aussi avec eux. Voilà une autre des circonstances qui ont concouru à rendre ce séjour extra : tout ce beau monde, l'équipage, les guides et la petite famille d'Arthur, nous ont offert une très belle ambiance familiale, où le travail se fait dans la joie et la bonne humeur, et dans le bon humour.

D'ailleurs, j'ai eu grâce à eux, en prime, mon nouveau surnom (qui me plaît beaucoup) : Al Cappuccino, ou Al Cappucc' pour les intimes (mon précédent surnom, venant des p'tits Suisses, était Stew, mais la version française Ragoût était peu flatteuse...). Né de ma ferveur pour (ré)instaurer le cappuccino sur la liste des conso, car à force de feugner partout j'ai retrouvé la buse à cappuccino qui allait sur la machine à expresso. Ça plus la tenue de steward qui fait sensation, je suis désormais Al Cappucc'.

Enfin, et troisièmement, cette semaine fut un festival vis-à-vis de la faune. Nous avons commencé par un premier ours polaire, dans notre navigation vers le Sud. Il était sur un petit îlot au début, puis quand nous avons embarqué dans les zodiacs il est parti à l'eau. Nous l'avons donc suivi, encore et encore, jusqu'à une autre petite île où il s'est régalé d'oeufs de Bernaches. Nous l'avons suivi pendant plus d'une heure et demi, j'étais parti à la vavite en jean, eh bien je l'ai un peu regretté quand j'étais au bord de l'hypothermie ! Mais le spectacle en était d'autant plus mérité ! Le lendemain, alors qu'on était amarré sur la banquise en Baie de Brepollen (une magnifique baie), dans le Hornsund (dans le Sud du Spitz), on a eu le droit à un nouvel ours, de loin, qui tentait vainement de surprendre des phoques étalés sur la glace. C'est juste après ça que le spectacle magique à commencé : un troupeau (une dizaine) de Bélougas est venu à notre rencontre, flânant un petit peu à côté du Polaris, et prenant quelques bonnes respirations avant de sonder sous la banquise. Puis un petit quart d'heure plus tard ils revenaient pour un nouveau spectacle. Personne à bord n'avait jamais vu ça ! On a coupé le groupe électrogène pour les entendre respirer, et émettre de petits cris aigus. Leur visite s'est renouvelée encore une bonne demi-douzaine de fois, sans doute encore plus pendant qu'on était affairé la journée. Jusqu'au soir, où ils nous ont souhaité bonne nuit après le dessert. C'était fantastique. Puis le lendemain, un autre ours sur la banquise, que dis-je, trois autres ours ! Dont une femelle avec son petit ourson, qu'on n'a pas trop pu approcher. La mère a tenté de chasser un phoque barbu, mais sa stratégie a quelque peu cafouillé. Puis un nouvel ours le lendemain, se nourrissant d'un bon phoque (celui-là était parvenu à ses fins !). Et enfin, je n'ai pas pu le voir, mais les passagers ont vu à terre un renard polaire. Dont je vous offre, en bonus, une photo prise par Agnès ! P.S. de dernière minute : nous avons revu un autre renard, aujourd'hui, sur notre trajet de retour vers Longyearbyen ; il a tenté une approche d'un nid d'oie, mais l'oie de garde l'a vite remis à sa place...

Voilà pour ce compte rendu de la quatrième croisière à bord du Polaris. En somme, ma période adaptation est achevée, maintenant la partie enjoyment commence à battre son plein ! Je vous salue, amis.

P.S. : le site de Samuel et Agnès : http://www.horizonspartages.fr

Dessine moi... un Bélouga !

Commenter cet article

Yo 25/06/2015 21:46

quelle fabuleuse experience!!!!

Pascal 24/06/2015 07:43

Merveilleux, la suis vraiment jaloux, c'est fait, merci ! Arghhhh les bélougas près du bateau ..... Genial