Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cétacé, dit la baleine !

Publié le

Chers lecteurs.

Voici le récit de la première croisière du Polaris pour la saison 2016. Elle n'est pas encore tout-à-fait terminée, mais je profite d'avoir un peu de temps. Enfin, du temps, j'en ai eu pas mal pour moi cette semaine, je dois avouer. On a eu des passagers relax, propres et qui faisaient impeccablement leur lit eux-mêmes ! Et fort agréables, ma foi - j'ai même réussi à me faire faire un jus d'oranges pressées chaque matin par les passagers, je dois dire que c'était du luxe. Pour cet article, ce sera format journal de bord. Que le récit commence !

Cétacé, dit la baleine !
Notre itinéraire

Notre itinéraire

Jour 1, 17/01. Les passagers sont arrivés le 17 Janvier. Le matin, on a changé de quai, pour se placer juste à côté du centre-ville (c'est plus sympa comme accueil). C'était une fournée de passagers variée, on a eu des Français, des Suisses, un couple d'Américains, et un Allemand, mais tous parlaient français. C'était une croisière organisée par Grands Espaces, et guidée par Bruno Guégan. L'arrivée en elle-même était aussi variée, les premiers étaient là à 15h, les suivants à 19h30, ceux d'après à 21h30, et les derniers à 1h du matin (ceux-là avaient loupé une correspondance...). Du coup, au grand plaisir du Chef (et du mien !), il y a eu deux services pour le dîner : hareng pomme à l'huile en entrée, risotto aux champignons en plat principal, et crumble pomme et poire en dessert. Bienvenue à bord !

Jour 2, 18/01. On a passé la nuit à quai à Tromsø, et la journée également. Les passagers ont fait une petite visite de la ville, avec un tour au musée, et à Polaria (un autre musée, ah non un aquarium me rectifie-t-on). Puis en fin d'après-midi (à 16h30, il faisait déjà nuit noire (depuis plusieurs heures)), on a appareillé, et navigué vers le nord pendant deux petites heures. On a mouillé entre les îles Risøya et Sandholmen, juste au Sud de l'île Risøya. A côté d'une serre magnifiquement éclairée où, d'après la légende, on y cultiverait (pas très discrètement) du canabis. C'est donc à cet endroit qu'on les a amenés pour observer des aurores boréales ! Malheureusement elles sont restées très timides cette soirée, malgré le ciel bien dégagé (et malgré la beuh).

La serre magique

La serre magique

Jour 3, 19/01. Le matin du troisième jour, on est retourné au nord de la petite île de Tromsø, et on a eu un superbe balet de baleines à bosse, sur fond de montagnes et lueur orangée de lever de soleil (qui ne se lèvera, hélas, toujours pas, mais c'était bien tenté de sa part). On les a laissées tranquilles quand d'autres bateaux ont commencé à se pointer, et on a navigué vers le nord-ouest, dans le chenal de Kvalsundet. Et, juste à l'heure de passer à table (c'est toujours comme ça), au nord de l'île Vengsøya, on est tombé sur des orques - bon, c'est eux qu'on venait chercher ! Encore un balet magnifique. On a quand-même fini par manger, en continuant de voir passer des orques et baleines à bosse devant les vitres... assez distrayant comme repas, vous en conviendrez. On a continué à naviguer à travers Vengsøyfjorden, Sessøyfjorden, et enfin Ersfjorden, au fond duquel nous avons jeté l'ancre en fin d'après midi.

Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !

Jour 4, 20/01. Nous avons appareillé au réveil, car une longue journée de navigation nous attendait. Via le Skagøysundet, le Helgøysundet, et le Vannsundet (autant de noms qui ne vous parlent pas), on s'est rendu à la petite bourgade d'Hamnes, au sud de l'île d'Uløya, en face de la chaîne de montagne appelée Alpes de Lyngen. En cours de route, histoire de profiter des seules heures ensoleillées (enfin, façon de parler), on a de nouveau fait du whale watching. Et on a encore croisé des dizaines et des dizaines de cétacés, orques et baleines à bosse, de l'avis de tous c'était vraiment extraordinaire, autant de grosses bestioles comme ça. Une baleine a même sauté pas loin du bateau, c'est quelque chose à voir ! Malheureusement je n'ai eu que le splash de la retombée en photo... Le soir à Hamnes, après manger, on a profité d'être à quai pour faire une petite balade nocturne et observer quelques aurores. Qui avaient l'air assez intenses, malgré la luminosité concurrente de la lune. De quoi faire de beaux rêves.

Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !

Jour 5, 21/01. Nous avons passé une belle petite journée à Hamnes. Le matin, balade sur l'île d'Uløya, avec vue sur les Alpes de Lyngen, baignées de la lumière rosée de l'aurore. Et l'après-midi, les passagers ont embarqué dans les zodiacs pour une partie de pêche dans la baie. Un pêche... pas très fructueuse, ils n'ont ramené qu'un malheureux petit poisson ! Des pacifiques, ces passagers. Puis en milieu d'après-midi, on a repris notre route, le chemin en sens inverse pour nous rendre au village d'Hansnes, dans le Langsundet. C'était un quai nouveau pour le Captain, et nous y sommes arrivés de nuit avec un vent décostant (qui nous éloignait du quai). Ça a rendu la manoeuvre... un poil délicate, et on a du s'y reprendre à plusieurs fois avant d'être bien amarrés au quai. C'était sportif tout ça.

Cétacé, dit la baleine !
Les Alpes de Lyngen

Les Alpes de Lyngen

Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !
Cétacé, dit la baleine !

Jour 6, 22/01. Le vent et la pluie ont été pour de mauvaise augure pour nos passagers ce matin. Ils étaient censés partir pêcher dans un petit lac, mais au réveil le mec qui organisait la séance de pêche a du annuler la sortie. Changement de programme donc, on est reparti vers Tromsø plus tôt que prévu. Et juste au nord de la ville, on a de nouveau observé des baleines. Bon, sous la pluie, c'est un peu moins ouf, mais quand même. Puis on a repris un quai à côté du centre-ville, et les passagers ont fait une nouvelle balade, glissante, et ont visité le troisième musée de la ville.

Demain, le 23/01, sera le dernier jour, et la dernière nuit à bord du Polaris pour nos passagers, qui repartiront dimanche matin. Enfin ils ne seront pas vraiment à bord demain, puisqu'ils partent la journée avec un intervenant, pour des activités qui ne sont pas notre dada sur le Polaris : au choix, ils vont faire du traineau à chiens, du traineau à rennes ou de la motoneige. Pour terminer leur croisière par une bonne glisse !

Mes bonnes pensées à tous. Stew.

Commenter cet article

yannou 30/01/2016 12:45

Jour 2 : "On a mouillé... devant un cerf magnifique..." Ce qu'il se passe sur le polaris ne devrait-il pas rester sur le polaris ? ;-) Très bel article, comme à son habitude. Moi aussi je veux voir des baleines et mouillé comme bon me semble...

Pascal Bourguignon 26/01/2016 08:15

La dernière de paysage est vraiment topissime !

Alain Bourguignon 29/01/2016 16:14

Merci ! ;-)

Pascal Bourguignon 26/01/2016 08:13

Super beau